Réforme des retraites : La FFPS ne participera pas à la manifestation du 16 septembre prochain.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Communiqué de presse
Paris le 22 Août 2019

La Fédération Française des Praticiens de Santé ne répondra pas au mot d’ordre de mobilisation lancé par le Conseil National des Barreaux (CNB) pour une manifestation commune le 16 septembre prochain à Paris. Si l’intention du CNB est d’alerter le gouvernement sur les problèmes spécifiques que pose la réforme des retraites au niveau de certaines professions, la FFPS considère que la manifestation, dans un contexte social fragilisé, est prématurée.
De plus, la mobilisation d’un panel de professions hétérogènes qui semble se profiler augure de messages brouillés qui ne rendront que plus illisibles les revendications spécifiques des praticiens de santé.

Il n’en demeure pas moins que la FFPS reste très préoccupée des conséquences de la réforme sur l’avenir des retraites des praticiens de santé et de leur exercice libéral. Elle travaille actuellement à trouver, avec le Haut Conseil sur la Réforme des retraites, des voies de passages qui permettront aux professionnels de soutenir économiquement une augmentation des cotisations en tenant compte des spécificités de chacune des professions.

La Fédération Française des Praticiens de Santé rappelle qu’elle n’acceptera pas une réforme qui ferait payer plus à ses mandants pour moins de droits. De même, elle sera extrêmement vigilante sur l’utilisation des réserves actuelles de son régime autonome.

Le projet de Loi n’est pas encore déposé, un planning de concertation va nous être soumis, la FFPS mesurera très vite si le gouvernement a une réelle volonté de prendre en compte nos revendications. La FFPS se réserve le droit d’une mobilisation massive de ses mandants dès lors qu’elle considèrera qu’elle n’est pas entendue et que la concertation a échoué.

Contact Presse :
Daniel Guillerm
Président
0608845027

 


Créée en août 2017, elle se compose des principaux syndicats d’infirmiers libéraux, de masseurs- kinésithérapeutes, d’orthophonistes, d’orthoptistes et de pédicures-podologues, à savoir : Convergence infirmière, la FFMKR, la FNI, la FNO, la FNP, l’ONSIL, l’UNSMKL, le SNAO et le SNIIL.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Nouveaux articles :